Budget bébé pour la 1ère année

QUEL BUDGET PRÉVOIR POUR LA PREMIERE ANNÉE DE BÉBÉ ?

Tout à votre bonheur de devenir parents, vous gardez néanmoins la tête sur les épaules et un oeil sur votre budget.
Quelle somme faut-il prévoir pour que bébé ne manque de rien ?
Voilà donc un petit tour d’horizon de ce qu’il vous faudra acquérir afin de démarrer votre toute nouvelle vie avec votre enfant.
Les prix indiqués ici concernent seulement des articles neufs et sont variables, ils peuvent aller du simple au double suivant les enseignes.
Alors regardez, comparez, il y a toujours des astuces pour préparer au mieux l’arrivée de votre bébé.
*Les coûts sont donnés à titre indicatif

Budget bébé pour la 1ère année

Frais mensuels incontournables.

Parmi les incontournables, le premier poste de dépenses est celui de l’alimentation. Le lait infantile, pour les mamans qui ne désirent pas allaiter, représente une grosse part du budget.

Pour du lait 1er âge, il faut compter environ cinq boîtes de lait par mois. Soit un coût qui se situe entre 75 et 100 euros suivant le lait choisi. En effet, comme il existe une quantité impressionnante de marques et de gammes spécialisées (hypoallergénique, anti-régurgitation, satiété, ...), le prix moyen d’une boîte oscille entre 15 et 20 euros.

A noter qu’il existe des parapharmacies sur internet qui font des lots de 6 boîtes. Le prix peut donc être plus avantageux en commandant ainsi.

Second poste de dépenses : les couches !

Si l’on choisit les couches jetables et en se basant sur les deux premiers mois de vie où bébé est changé à chaque biberon, le prix mensuel moyen est d’environ 45 euros. Sachez que plus bébé grandit plus le nombre de changes quotidien diminuera.

Si vous optez pour les couches lavables, cela nécessitera un investissement de départ situé autour de 500 euros pour un pack complet de 20 couches avec tous les accessoires. Cela peut paraître cher, mais comme elles sont réutilisables et si vous comptez avoir plusieurs enfants, la piste n’est pas à négliger malgré tout.

Viennent ensuite s’ajouter tous les produits de toilette tels que le gel lavant, la crème de change, l’Éosine, le sérum physiologique, eau nettoyante, lingettes, cotons, compresses. Il faut prévoir ici un montant mensuel compris entre 30 et 50 euros.

Les bébés grandissent à une allure vertigineuse et les dépenses consacrées aux vêtements sont aussi très importantes. Comptez une base moyenne de 100 à 150 euros par mois pour la première année.

Enfin, pour le mode de garde, qu’il s’agisse d’une assistante maternelle agréée ou bien d’une crèche, le coût est estimé entre 600 et 700 euros par mois. C’est bien entendu une grande part dans votre budget.

Sortons la calculatrice. Le total mensuel des dépenses principales s’établit entre 250 et 345 euros hors frais de mode de garde.

Les principaux achats : le mobilier et gros matériel de base

Le sommeil.

Comme pour les grands, bébé a besoin d’une chambre complète avec lit, matelas, armoire, commode qui fait table à langer (environ 900 euros).

Ajoutez les draps, tour de lit, alèse et n’oubliez pas la gigoteuse demandée à la maternité entre 20-30 euros.

Lorsque vous partirez en vacances, pensez aussi qu’il vous faudra acquérir un lit parapluie, bien pratique et qui prend peu de place une fois replié(entre 50 et 100 euros).

Les promenades

En ce qui concerne les déplacements, le pack poussette, nacelle et siège-auto groupe 0+ s’élève à environ 600 euros. Ajoutez également 50 euros pour un sac à langer. Le combi poussette est un gros achat mais qui pourra servir à nouveau si vous avez plusieurs enfants.

Passés 9 kg, bébé sera trop grand, il faudra donc remplacer le cosy par un siège auto groupe 1-2-3 ( de 9 à 36 kg), comptez 250 euros pour cela.

Les repas.

En plus du lait dont nous avons parlé précédemment, il sera nécessaire d’acheter une dizaine de biberons (80 euros) pour ne pas avoir à faire la vaisselle à chaque têtée. N’omettez pas l’indispensable stérilisateur (entre 20 et 30 euros). Les modèles allant au micro-ondes sont très pratiques et rapides d’utilisation.

La chaise-haute est recommandée à partir du moment où bébé commencera la diversification alimentaire et les repas à la petite cuillère. Prévoyez 150 euros pour la chaise.

La toilette.

Bébé aura besoin d’une petite baignoire adaptée (15 à 30 euros) sans oublier le thermomètre de bain pour vérifier que l’eau est à bonne température (autour de 10 euros pour un modèle digital).

Détente et éveil.

Lors des temps de repos, un transat est le bienvenu (100 à 120 euros)tant que bébé ne tient pas assis tout seul. Plus tard, vous pourrez acheter un parc pour les moments de jeux (100 euros pour le modèle avec filet, 150 euros pour un modèles en bois à barreaux).

Enfin pour les jouets et jeux d’éveil du style tapis multicolore aux différentes matières, jouets musicaux, vous devrez compter 150 euros par an en moyenne.

La sécurité.

Votre logement devra être repensé et sécurisé. En plus des cache-prises, des coins en caoutchouc pour les meubles, il faudra vous munir de barrières pour éviter les chutes dans les escaliers ( entre 30 et 50 euros).

Dernière chose, un babyphone peut également vous être utile pour la surveillance à distance lorsque vous irez faire une sieste bien méritée (de 40 à 160 euros suivant les modèles).

Ainsi, le total du matériel indispensable s’élève à plus ou moins 2625 euros.

Les aides financières du budget bébé

Comme vous avez pu le constater le budget pour un premier enfant est plutôt conséquent, mais pas de panique, l’État a mis en place des aides financières pour aider les jeunes parents.

La PAJE, prestation d’accueil du jeune enfant comprend une prime de naissance d’une montant de 923 euros. Elle vous sera utile pour acheter la chambre de votre enfant ou la poussette qui sont des articles coûteux.

L’allocation de base vous aide à assurer les dépenses mensuelles de votre enfant jusqu’à ses 3 ans. Cela pourra vous aider dans les dépenses de lait, couches et vêtements.

La prestation partagée de l’éducation de l’enfant (PreParE). Vous pouvez en bénéficier si vous avez cessé votre travail ou opté pour un temps partiel tant que votre enfant n’est pas scolarisé.

Le complément de libre choix du mode de garde peut vous être reversé si vous faites garder votre enfant par une crèche ou une assistante maternelle agréée. Cette aide fera facilement baisser vos frais de garde de moitié et vous donner droit à un crédit d’impôts.

Pour toutes ces aides, n’hésitez pas à bien vous renseigner. Vous pouvez également vous référez au site de la CAF afin de consulter les plafonds de ressources.

En bref, des dépenses à nuancer ...

L’addition peut paraître astronomique, mais rassurez-vous, personne n’achète en totalité le matériel de puériculture.

La famille et les amis sont toujours là pour vous aider à alléger la facture. Vous pouvez vous faire prêter une chaise-haute ou un lit parapluie. Vous pouvez aussi récupérer des vêtements en bon état de vos neveux et nièces.

La grande distribution fait souvent des promotions sur des lots de couches.

Par ailleurs, les grands parents peuvent aussi vous aider à financer une partie du mobilier en guise de cadeau de naissance.

Et surtout pensez à comparer les prix sur le net, en grandes surfaces et en magasins spécialisés, vous verrez ainsi les écarts et les économies que vous pouvez aisément réaliser.

Article de ma même catégorie

Commentaire(s) sur Budget bébé pour la 1ère année

Qui êtes-vous ?
Votre message

Commentaires sur l'article

  • Y a t’il d’autre dépense à prévoir par mois pour mon bébé ? Car je suis enceinte de 7 mois et j’espère ne rien rater ! :)